Les questions de recrutement.

Il n’est forcément pas un entretien de recrutement sans que soit posée au candidat la question des motifs qui expliquent la fin de son dernier contrat.

Parking du personnel HS

– voilà plus de 10 ans que vous étiez en poste, que s’est-il passé ?

Est-ce l’usure du besogneux en pause ou la prise de distance inhérente à la maturité, mais il me vient maintenant l’envie d’être parfois juste sincère :
– mes ex-employeurs ont mis l’entreprise en liquidation judiciaire pour se la faire racheter par un proche ; ainsi, depuis, c’est dans ce petit entre-soi qu’ils semblent profiter du fruit des 13 ans de travail de l’équipe licenciée…

Mauvaise réponse, mon ami : trop d’amertume. De la critique mal placée. Limite, une insulte au respect dû à la hiérarchie. Voilà les conseils avisés que ton Coach Social préféré a divulgué dans sa dernière vidéo E.Learning :

  • il te faut rebondir, aller de l’avant, l’esprit positif
  • apprendre à dire : fin de mission, objectifs atteints
  • toujours se lancer des défis
  • adhérer à la nouveauté, et l’exprimer en toute circonstance :
  • ainsi, es-tu en quête de nouvelles cibles
  • ou tu as besoin de nouveaux challenges
  • tu éprouves aussi la volonté d’intégrer une nouvelle équipe
  • bref, tu veux gagner de nouveaux combats collectifs…

De l'art de l'argumentation

– alors… voilà plus de 10 ans que vous étiez en poste, que s’est-il passé ?

Dans ma cale, je sèche un peu pour trouver une réponse convenable à la question. Alors on va chalouper un chouilla pour se dégotter une frêle esquive que me souffle dans l’oreille mon émérite Coach Social : mon ami, il faut que tu parles du navire et de sa cargaison plutôt que de ses lieutenants :
– l’entreprise a changé de cap et travaille maintenant à quai. De ce fait, elle a dû se séparer de son équipage. Je remercie toutefois ses commandants d’avoir laissé voguer en mer plus de 250 sites web qui ont été armés par mes seules petites mains. Ainsi puis-je encore les présenter comme références.

C’est beau, l’art de l’argumentation ! Et pour être en phase avec le b.a.-ba des pratiques du community management, je termine par une question ouverte :

Et vous, avec ou sans équipage, quel communicant êtes-vous ?