Regard mosaïque pour clin d’œil symétrique

Surprise, lors d’un échange avec une stagiaire en webdesign : de son point de vue, une bonne photo est bonne dès sa prise de vue. Une bonne photo ne réclame ainsi aucune retouche. Elle sort impeccable de l’appareil, un point c’est tout !

– mais l’appareil a lui-même traité l’image à sa sauce, et si on la retouche ensuite, c’est pour lui redonner le cachet qu’on souhaitait capturer, ou qu’on a vu, ou ressenti, non ?
– oui, peut être, mais moi je pense que quand on maîtrise son sujet, c’est ok, il n’y a pas à y revenir !

Bon, d’accord, sujet visiblement sensible ; je ne vais pas tout de suite lui montrer mes portraits de dos, et encore moins mes photomontages. Parmi lesquels je propose un regard très symétrique sur une ville qui m’a vu beaucoup vadrouiller l’appareil en bandoulière : Fougères, aux portes de Bretagne.

Miroir, mon beau miroir...

N’ai jamais trop su où et comment cataloguer cette série de photomontages en couleurs. Les images, pour être ainsi montées, ont nécessité d’être prises sous des angles bien spécifiques, dans la projection du montage en mosaïque. Par exemple, il faudra penser dès la prise de vue au besoin de pouvoir placer au montage son sujet au centre d’un arrière-plan de ciel.

D'autres propositions par d'autres photographes

Pour clore le sujet sur d’autres approches, retrouvez ci-dessous une sélection de photographes qui ont présenté sur Flickr leurs photomontages en miroir et/ou mosaïque :

… Parmi bien d’autres ; belle visite à vous dans ces univers renversants !